Site F1RFN Site radioamateurs, S.W.L et amateurs de radio. f1rfn_corn
poig_main
 
point_roug Accueil
point_rougSommaire d�taill�
point_rougQui-suis-je?
point_rougGr�ce � qui?
point_rougR�glementation
      point_rougLes nouveaut�s
point_rougLes relais
      point_rougVHF
      point_rougUHF
      point_rougSHF
      point_rougATV
      point_rougAutres
point_rougPacket
      point_rougBBS Fran�aises
      point_rougBBS Belges
      point_rougBBS Qu�b�coises
      point_rougNodes Fran�ais
      point_rougAutres
point_roug APRS
      point_rougProtocole
      point_rougLogiciels
      point_rougCartes
      point_rougStations en direct
      point_rougAutres
point_rougTechniques
      point_rougCode couleurs
      point_rougPrises micros
      point_rougROS - TOS
      point_rougAutres
point_rougdivers
      point_rougCode Morse
      point_rougCode Q
      point_rougCode R.S.T
      point_rougClasses �missions
      point_rougPr�fixe DXCC
      point_rougAutres
point_rougPetites annonces
     point_rougPasser une annonce
     point_rougAchats
     point_rougVentes
     point_roug�changes
     point_rougRecherches
     point_rougAutres
point_roug Manifestations RA
point_roug Loisirs
     point_roug Programmes T�l�
     point_roug M�t�o
     point_roug Convertisseur F/ €
     point_roug Pages secr�tes
point_rougT�l�chargement
point_roug Autres sites
     point_roug Officiels
     point_roug Liens pages RA
     point_roug divers
point_roug Mes adresses
 

divERS      (Suite)

Page 7

SOMMAIRE:
-  Activit�s radioamateurs
-  Code Morse.
-  Code Q.
-  Code R.S.T. avec un additif.
-  Liste des classes d'�mission.
-  Tableau d'�pellation .
-  R�partition du Spectre Radio en France
R�sultat sur le sondage CW
-  Tableau des canaux/ fr�quences CB.
-  Listes des pr�fixes DXCC.
-  Listes des abr�viations utilis�es en trafic radio.
-  Livre sur la t�l�graphie de N0HFF.
 

Activit�s radioamateurs.

 

 La radio offre la possibilit� de pratiquer de nombreuses activit�s. Voici une succincte pr�sentation des diff�rentes sortes de trafic qui s'offrent aux radioamateurs.


La t�l�graphie (CW)

Invent�e par Chappe (voir) pendant la R�volution, �lectrifi�e par Morse (voir) en 1856, ce fut le premier mode de trafic utilis�, gr�ce � son code (voir), par les radioamateurs au d�but des ann�es 20. Malgr� les progr�s de la technique, c'est encore le moyen le plus rustique, le plus efficace, le plus �conomique de trafiquer.

La t�l�phonie

Quoi de plus naturel que de parler pour communiquer ? Aux mots qui v�hiculent le message s'ajoutent les informations de la voix et une chaleur humaine, moins pr�sente dans les autres types de trafic. En contrepartie, il est presque obligatoire de parler l'anglais et bien utile de conna�tre l'Espagnol.

L'�coute

Oui, il s'agit bien d'un mode de trafic, m�me si la communication s'effectue en sens unique. C'est peut-�tre une des fa�ons de trafiquer les plus passionnantes, ne n�cessitant qu'un �quipement r�duit et s'adressant particuli�rement aux personnes abordant la radio d'amateur.
C'est aussi une excellente �cole de trafic, permettant d'acqu�rir une solide exp�rience avant d'aborder la licence ou l'�mission dans un domaine nouveau.(SWL)

Le trafic DX

"DX" signifie "grande distance", par cons�quence le trafic DX est synonyme normalement de signaux faibles. En r�alit�, il est bien plus facile de contacter l'Am�rique du Sud, quand la propagation est favorable, que certaines pays plus proches (Monaco ou Andorre par exemple) mais moins peupl�s en radioamateurs. Certaines contr�es compl�tement inhabit�es fonts m�me l'objet d'exp�dition organis�es � grands frais par des �quipes de radioamateurs qui se relaient pour faire des milliers de contacts en quelques jours.

Le trafic par les relais

Sur VHF (144 Mhz) et sur UHF (432 Mhz) et au-dessus le trafic n'est pas toujours facile dans certaines r�gions, � cause du relief par exemple. Pour permettre aux stations mal situ�es de passer par dessus les obstacles, des relais (voir) ont �t� install�s sur des points hauts . En g�n�ral l'�mission s'effectue sur une fr�quence et la retransmission sur une autre; le type de modulation couramment utilis� est la FM (Modulation de Fr�quence).

Les satellites amateurs

Passer par dessus l'horizon est une obsession pour ceux que le trafic local ne satisfait plus. En ondes d�cam�triques, la propagation ionosph�rique apporte la solution. En VHF, les amateurs de DX cherchent � utiliser tous les moyens permettant � leurs signaux d'aller se r�fl�chir en altitude pour porter plus loin. C'est le r�le des relais et des satellites. Un relais retransmet sur une seule fr�quence, donc une seule �mission. Un satellite utilise un syst�me qui re�oit une bande de fr�quence et r� �met sur une autre bande de fr�quence ce qu'il a re�u.

Le trafic DX en VHF

Bien que les distances parcourues soient tr�s inf�rieures � celles couvertes en ondes courtes (1,8 � 29,7 Mhz), il est passionnant de pratiquer le DX sur 50 ou 144 Mhz. Des propagations exceptionnelles ou des points hauts, permettent des liaisons � quelques milliers de kilom�tres, en t�l�graphie ou en BLU (Modulation � Bande Lat�rale Unique).

Les concours

Contacter le maximum de pays ou de d�partements en faisant le plus de liaisons possibles dans une p�riode de 24 ou 48 heures, voil� ce que peut �tre un concours radioamateurs. A fortiori dans ce hobby, l'important est de participer, pas de gagner: l'adversaire, c'est soi-m�me. Progresser exige d'am�liorer sa station, son antenne et sa technique de trafic.

Les dipl�mes

Si vous avez contact� 30 d�partements de la m�tropole sur une bande, bravo, vous avez droit � un dipl�me: le DDFM (Dipl�me des D�partements Fran�ais de la M�tropole). Pour stimuler le trafic, la plupart des associations nationales de radioamateurs ont cr�� des dipl�mes r�compensant ceux qui, par leur trafic et leur pers�v�rance, auront contact� un certain nombre de stations particuli�res.

Le Radio-t�l�type

Branchez un t�l�scripteur sur votre station, tapez sur le clavier pour �mettre et lisez la r�ponse qui s'imprimera sur le papier. Si vous �tes plus moderne, remplacez la machine par un micro-ordinateur. Le code utilis� pour la transmission n'est pas le morse des t�l�graphistes et il n'est point besoin de l'apprendre, mais l'efficacit� de la transmission est moins bonne qu'en t�l�graphie.

Le packet-radio

Code de transmission associant la radio et la micro-informatique (voir). Il permet des communications tr�s s�res entre micro-ordinateurs facilitant l'�change de donn�es: fichiers, programmes, informations, messages... Il peut �tre consid�r� plus comme un outil compl�mentaire que comme un mode de trafic. Le trafic peut se faire en direct ou via des relais (Nodes).

La SSTV

Slow-Scan-Television (SSTV) ou t�l�vision � balayage lent.
C'est une des m�thodes pour transmettre des images. Dans le pass�, � l'�mission, une cam�ra enregistre une image qui sera retransmise par un �metteur. A la r�ception, une sorte de t�l�viseur affiche l'image re�ue sur un �cran. De nos jours, on utilise aussi l'ordinateur; il permet d'�mettre toute image informatique.

Fax ou Fac-simil�

Proc�d� de transmission d'image, qui s'apparente � la SSTV. C'est le principe b�linographe imagin� par �douard Belin (voir) qui est ici utilis�, principe modernis� dans nos actuels t�l�copieurs. L� encore, l' ordinateur facilite l'acc�s � ce mode de trafic passionnant.

La t�l�vision d'amateur

En noir et blanc ou en couleur, la t�l�vision d'amateur n'a rien � envier � celle qui nous informe et nous distrait. Seule diff�rence notable : les programmes. Ce domaine est d'ailleurs plus une fa�on d'�tre radio amateur qu'un mode de trafic, car le mat�riel commercial n'a pas encore envahi les stations; le "bricolage" est n�cessaire, mot d'ailleurs bien adapt� pour d�signer des r�alisations ne souffrant pas la m�diocrit�.

Meteor-scatter

A certaines �poques de l'ann�e, des pluies de m�t�orites ionisent la haute atmosph�re. Ces tra�n�es ionis�es r�fl�chissent un court instant les ondes m�triques. Ces quelques secondes de propagation peuvent �tre mises � profit pour r�aliser des liaisons � longue distance sur VHF.

Les Aurores bor�ales

L'action combin�e du rayonnement solaire et du champ magn�tique terrestre provoque parfois l'apparition d'un ph�nom�ne m�t�orologique appel� dans l'h�misph�re nord "aurore bor�ale".
Ce ph�nom�ne lumineux est associ� � la pr�sence dans les r�gions polaires de zones ionis�es � haute altitude qui r�fl�chissent les ondes.
On peut l'utiliser pour trafiquer en VHF en t�l�graphie et contacter des stations � quelques milliers de kilom�tres.

Les r�flexions sur la lune

La lune renvoie les ondes radio comme elle r�fl�chit la lumi�re du soleil. Ce ph�nom�ne est utilis� sur VHF et UHF par des amateurs tr�s bien �quip�s, pour contacter le monde entier.

Le trafic � faible puissance

Les radioamateurs sont d'abord des exp�rimentateurs toujours � la recherche de la difficult�. Il est trop facile de contacter les USA sur d�cam�triques, on fabriquera donc des satellites co�teux et sophistiqu�s pour faire des liaisons sur VHF et UHF. On trouve dans le commerce des stations puissantes toutes faites et sans doute trop pratiques pour trafiquer � longue distance puisque de plus en plus de radioamateurs s'�vertuent � fabriquer des �metteurs le moins puissants possible pour couvrir les plus grandes distances possibles. L'homme est ainsi, l'OM (Old-Man) plus particuli�rement.

La chasse au renard et radiogoniom�trie sportive.

Voil� une activit� (nous ne parlerons pas de mode de trafic) qui a tout pour plaire. Elle allie la radio et la randonn�e p�destre, la technique et l'esprit de comp�tition sportive et par dessus le march� poss�de l'�tonnante facult� de rassembler ces individualistes que sont les radioamateurs. Les "chasseurs", �quip�s de r�cepteurs portatifs et d'antennes directives, d'efforcent de retrouver un petit �metteur (le renard) dissimul� par l'organisateur de la manifestation.

 L'APRS

(Automatic Position Reporting System) L'APRS  (voir) offre de multiples possibilit�s toutes bas�es sur la transmission d'informations. Vous pouvez transmettre vos coordonn�es, et localiser visuellement d'autres stations sur une carte de votre PC. En connectant un r�cepteur GPS au modem, � votre TX mobile ou portable , vous �tes par� pour transmettre automatiquement votre position en d�placement. Parmi les autres applications signalons �galement la transmission de donn�es m�t�orologiques et les possibilit�s du RDF. Vous pouvez �galement transmettre et recevoir des mini-messages. Il est possible de couvrir une tr�s grande distance, gr�ce aux digipeaters et internelinks.

 L' ECHOLINK

Mode de communication via Internet,  possible gr�ce �  un logiciel qui permet aux stations radioamateurs de communiquer entre eux via Internet, en utilisant la technologie VoIP. Le programme permet d'�tablir des contacts mondiaux entre stations, � partir de l'ordinateur pour �tablir des QSO phonies, ou des QSO dactylographi�s. Actuellement y a plus de 50.000 utilisateurs enregistr�s dans le monde entier et �a va tr�s vite augmenter. (voir)

Merci � Roland F5ZV pour ses articles dans Radio-REF, entre autres...

  

Votez!

  Page 1, Page 2, Page 3, Page 4, Page 5, Page 6.   Page 8.

Nomenclature RA | M�t�o de votre ville | Programmes t�l�vision | Acc�s pages secr�tes | T�l�chargement logiciels radioamateurs | Services gratuits | Sommaire | Haut de page |

Version2-F1RFN � Copyright 1999-2016
. Tous droits r�serv�s.